ESSAI 1/JOUR 4

Naissance - mort - destin - papiers - liberté - frontières - croyances - rites - rituels - totem - fêtes - libération - carnaval - moeurs - chair - incarnation - urbanothérapie - motifs urbain - l'arrivée en ville - la gare - espace transitionnel Mythologie urbaine - Croyances, rites et rituels contemporains - Des Parques aux Yôkaïs Comment tu arrives en ville ? Pourquoi tu arrives en ville ? Quelles sont les zones de grésillements du quotidien ? Quels sont ces espaces imaginaires ? Quels sont les interstices ou se frayent, poésie, imaginaire et magie ? Quel est le tissage prédéfini de nos vies ? Qui sont nos nouvelles Parques ? Et si on pouvait changer de fil ? Qu'est ce que tu serais toi ?

ESSAI 1 / JOUR 3

THE BLUE SIDE OF THE STREET Lost in the deepness of papers, With the Parques behind me and the red in front, Stange sparrow open the window, Be carful the crow follows you, Fly in the sky and hide the threads, Eternity and destiny will meet one day on the blue side of the street, Come in and come out, Stay high, poor shy, Stange sparrow open the window, Don't be afraid to face the truth, Because one day, you will find the way. "Les Parques (du latin Parcae, provenant des mots parco, parcere, « épargner ») sont, dans la religion romaine ou la mythologie romaine, les divinités maîtresses de la destinée humaine, de la naissance à la mort. Elles sont généralement représentées comme des fileuses

ESSAI 1 / JOUR 2

Macadam dam dam Damné du sol, tu t’étales au soleil, Tu brilles et tu pétilles, tu creuses, Vous arpentez sans but, l’œil lavé par la vie. Assis, assise aux as las, je m’étonne. J’aiguise mon regard de fourmis, Pour qu’à ma rétine s’imprime, les motifs de cette ville. Que de plus commun, de ne pas savoir t’aider, Que de plus anodin, de te voir oublier, Oublier dans cet antre, entre le bruit et l’odeur, Entre le tourbillon rapide d’une vie volée, Entre la lenteur d’une parenthèse ouverte, A toutes les parenthèses et toutes les panthères, De vos gueules béantes, je garderais l’envie, L’envie de voir s’envoler l’oiseau, L’oiseau fragile aux plumes de papier, Qui transporte ton histoire pour nou

ESSAI 1 / JOUR 1

Quelle forme est-ce que j’ai envie de créer ? Dans quel espace est-ce que j’ai envie que l’action se passe ? Quelle est la spécificité de cet espace ? Pourquoi est-elle dans un espace public ? Quelle analyse est-ce que j’ai de cet espace public ? Comment peut-elle être singulière en étant particulière ? La forme est-elle reproductible ? La forme est-elle modulable ? Peut-elle être jouée à 5 comme à 100 ? Qu’est-ce que la forme va questionner ? Est-ce que la forme est grand public ? Est-ce que la forme est visible par tous ? Est-ce que la forme s’adresse à un type de public ? Est-ce que la forme est subversive ? Est-ce que la forme est agressive ? Qu’est-ce que la forme vient questionner ? Da

Posts Récents
Archives