top of page
vignette-2.jpg

Scélérates - Création 2025

Co-création de Maëva Longvert et Laure Muller-Feuga, 

accompagnée par Pépita Car et Samira Boukhnous. 

Installations textiles sous marines 

Performances 

Films et photos sous marines 

La mer est le théâtre

des origines des vivants,

Elle est sublime et monstrueuse,

Nourricière et meurtrière,

Territoriale et sans frontière,

En danger et dangereuse,

Amener la mer sur la terre,

Amener l’humain·e dans la mer,

Scélérates plonge la ville dans un

présent complexe, aquatique, abyssal.

Scélérate est le nom d’une vague bien connue des navigateur.ices, longtemps considérée comme mythologique, jusqu’à l’observation du phénomène par l’océanographe Laurence Draper en 1964.

Elle se crée de manière inattendue et se transforme en un mur d’eau déferlant.  

La vague scélérate se forme sans raison évidente. Elle est souvent décrite comme un mur d’eau qui vient heurter les navires, contrairement aux vagues « normales » qui montent en pente relativement douce, permettant aux navires de passer par dessus. 

 

La vague Scélérate est le point de départ de notre  fiction située dans une temporalité inconnue. Après la fonte des calottes glaciaires, des glaciers terrestres, la hausse de température et la dilatation des océans, les eaux sont montées de 65 mètres au-dessus du niveau de la mer.

 

SCÉLÉRATES est une grande forme en espace public subaquatique, qui propose un nouveau tracé des frontières entre la terre et l’eau et plonge dans un futur complexe, trouble et puissant.

 

Renverser l’idée de la montée des eaux, faire face en imaginant ce que nous souhaitons voir englouti, penser la disparition comme la possibilité d’une apparition.

 

Faire face pour accompagner le mouvement plutôt que de tenter de lui résister, ou pire de nier l’évidence de ce qui advient d’ores et déjà. Une alternative magique et créatrice.

 

Leonora Miano, femme de lettre franco-camerounaise, a ces mots puissants à propos de la disparition 

« les subsaharien.es ont une bonne nouvelle pour vous, on ne meurt pas de la disparition du monde connu, on invente autre chose ».

Partenaires et soutiens : 

Dans les Parages - La Zouze 

Erasmus Plus - Samba Résille 

Projet Lauréat "Ecrire pour la rue 2023"

Sacd et DGCA 

bottom of page